3 raisons pour lesquelles vous devriez prendre une longueur d’avance sur votre reporting ESEF

Bien que le reporting ESEF ne soit obligatoire qu’à partir de votre exercice fiscal 2020, nous vous conseillons vivement de l’adopter suffisamment en amont. Votre préparation n’en sera que meilleure, puisque vous aurez l’opportunité de tester votre solution ESEF en toute tranquillité.

Laissez-nous vous exposer les trois raisons essentielles pour lesquelles vous devriez tester votre reporting ESEF à l’avance.

Assurez-vous que les graphismes soient préservés après la conversion

Lorsque vous convertissez votre rapport annuel au format ESEF, vous devriez être en mesure de produire un résultat identique au fichier PDF que vous avez généré : les deux fichiers doivent être identiques. Bien que cela ne fasse pas parti de la réglementation ESEF,  vos investisseurs, votre conseil d’administration et vos dirigeants doivent toujours avoir une représentation graphique et visuelle des données.

En testant la conversion de votre rapport suffisamment à l’avance, vous aurez le temps de vous assurer que le résultat final soit à la hauteur de ce que vous souhaitez. Pour un résultat final optimal, mieux vaut être prévoyant et tester la conversion de votre rapport sans être soumis à la pression des délais.

Le mapping doit être parfait

Ceci est probablement la raison la plus importante pour laquelle il faut faire un test de conversion. Vous devez vous assurer que votre rapport financier annuel soit correctement mappé. Il peut être préjudiciable de faire une erreur dans votre fichier ESEF. En revanche, si vous avez déjà réalisé un test du processus de mapping, vous aurez amplement le temps de veiller à ce que le mapping soit correctement effectué.

Vous devez être prêts aux modifications de dernière minute

Si vous demandez au PDG d’une société comment s’est déroulée la publication des rapports annuels, vous entendrez souvent des histoires sur la façon dont son équipe a dû intervenir pour effectuer des changements cruciaux de dernière minute, qui auraient pu leur faire manquer leur délai, sans le travail acharné et la ténacité de l’équipe.

Respecter les délais se résume très souvent à une question d’heures, voire de minutes, et il s’agit probablement de la raison principale pour laquelle vous devez tester la conversion de vos rapports au format ESEF en amont. En ayant déjà réalisé le processus, vous aurez un avantage considérable en cas de modifications de dernière minute tout en respectant les délais imposés.

Chez ParsePort, une de nos actions consiste à mapper et à convertir votre rapport annuel le plus récent. Nous le faisons pour deux raisons. La première consiste à vous expliquer comment nous créons votre fichier ESEF et comment vous pouvez utiliser notre portail. Cette démarche sert également d’essai à vide qui révèlera, le cas échéant, les difficultés sur lesquelles nous devrons travailler bien avant votre date limite.