Tagging simplifié aux débutants

La question qu’on nous pose le plus souvent est “Comment peut-t-il être si facile? Avec des autres fournisseurs ESEF nous sommes obligés à passer des heures à tagger, mais avec vous tout le travail de mapping est effectué pour nous. Qu’est-ce que le hic alors?”

De fait, il n’y pas un hic.

Nous pourrions expliquer et parler du fait que nous avons travaillé avec l’XBRL depuis plusieurs années, que notre système est parfait, qu’au cours des huit dernières années nous avons taggé des centaines de rapports financiers annuels. Tout ceci est vrai mais il vaut également de mentionner le facteur le plus important  – Le tagging simplifié.

 

Le tagging simplifié vaut mieux

Il y a huit ans, un des nos fondateurs a développé ce qu’on appelle le tagging simplifié, ce qui est la raison pour laquelle nous pouvons vous offrir une conversion XBRL sans que vous ayez à tagger plus de 8000 entrées dans votre rapport financier annuel. Cela peut paraître magique, mais en réalité il n’est pas. Aucunes heures de travail manuel, aucune IA, seulement une invention superbement simple.

L’exercice de tagger tout rapports financiers annuels, c’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Il s’agit de mettre en correspondance les vrais chiffres et les vrais mots au sein du rapport. S’il était à vous de réaliser cette exercise vous auriez besoin de quelqu’un qui sait comment ces chiffres et ces mots sont reliés les uns aux autres afin de mapper le fichier, et même avec cette connaissance il y a assez grand risque d’erreur humaine.

Comment fonctionne le tagging simplifié?

La manière la plus facile de comprendre le tagging simplifié est de s’imaginer trois dictionnaires. Le premier dictionnaire est un dictionnaire qui comporte ce que nous appelons “Customer Specific Labels”. Nous établissons ce dictionnaire à partir de vos rapport financiers annuels.

 

Le deuxième dictionnaire est un dictionnaire des abréviations. Nous l’appelons “ParsePort Global Labels” et il contient un montant stupéfiant des abréviations généralement utilisées lors de la rédaction des rapport financiers annuels. A savoir, beaucoup des sociétés et même des auditeurs emploient les abréviations comme par exemple “Rev.” à la place de “Revenue”. Notre dictionnaire des abréviations est prèsque cparfait puisqu’il est fondé sur huit ans de collecte des abréviations des rapports financiers annuels des sociétés cotées en bourse partout en Europe. De même, nous ajoutons des nouvelles abréviations chaque année.

 

Le troisième et dernier dictionnaire est fondé sur la taxanomie ESEF. Il est simplement intitulé “Taxonomy Labels” et il comprend tous les mots ou phrases utilisé dans la taxanomie.

La combinaison de ces trois dictionnaires permet à notre produit de mapper votre rapport financier annuel avec une vitesse et une précision qui dépassent toute capacité humaine.

Lorsque notre système tag quelque chose au sein de votre rapport, il va premièrement vérifier l’entrée sur vos “Costumer Specific Labels” and si le système n’y trouve pas une correspondance il va ensuite progresser pour vérifier l’entrée sur les “ParsePort Global Labels” et s’il ne trouve toujours pas une correspondance le système va vérifier l’entrée sur les “Taxonomy Labels”.

Au cas où aucune correspondance n’est trouvée pour l’entrée dans les trois dictionnaires, le membre de l’équipe Service ParsePort qui est responsable de la conversion va manuellement ajouter l’entrée à vos “Costumer Specific Labels”. Par conséquent, cette entrée sera mappée automatiquement sans problème l’année prochaine.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur google