Comment KoneCranes est devenu
prêt aux reporting ESEF

Aujourd’hui, de nombreuses sociétés cotées en bourse sont à la récherche d’un fournisseur de solutions ESEF afin de se conformer à l’obligation ESEF. La société finlandaise, KoneCranes, a également cherché une solution ESEF optimale.

En lancant le processus de sélection d’un fournisseur ESEF, l’équipe de KoneCranes a cherché à bien comprendre le principe d’ESEF ainsi qu’à pouvoir visualiser à quoi ressemble le resultat nécessaire du reporting ESEF, exigé pour le début 2021.

 

Dans le but de trouver le meilleur fournisseur, l’équipe KoneCranes a invité sept prestataires différents d’un produit ESEF à faire partie de leur processus de sélection et finalement l’équipe a choisi ParsePort.

 

Après avoir implémenté KoneCranes comme client ParsePort nous nous sommes assis avec Jukka Pellikka, Contrôleur financier du groupe KoneCranes, pour discuter comment il avait vécu le processus d’implémentation.

Avant d’y parvenir, nous allons ci-dessous vous fournir d’une description brève du processus d’implémentation, afin de vous donner une idée de ce qui se passait après que KoneCranes ait été choisi ParsePort comme fournisseur de service ESEF.

Le processus d’implémentation se fait seulement aux 4 étapes faciles

Nous, chez ParsePort, avons géré le processus d’implémentation de KoneCranes en employant une approche de quatres étapes. Cette approche s’est avéré la façon la plus facile, pour nous aussi que nos clients, de mettre en œuvre le produit ParsePort et de rendre le client prêt au reporting ESEF.

 

Une fois que KoneCranes avait livré leurs fichiers PDF et Excel à ParsePort, le processus a commencé.

 

La deuxième étape s’est achevée par un membre de l’équipe Service de ParsePort, qui a enclenché le process de préparation des fichiers en s’assurant qu’ils étaient convertibles au format ESEF. Lors de ce process, le membre de l’équipe Service s’est également assuré que les états financiers étaient mappés en accordance avec la taxanomie ESEF, que les extentions étaient apportées au besoin, que les fichiers étaient validés et, par conséquent, prêts au reportings ESEF. Ensuite et surtout, le joli rapport financier annuel final en format iXBRL était identique au rapport original en format PDF.

 

A la suite de la préparation initiale du fichier Excel, notre membre de l’équipe Service a eu une réunion avec l’équipe de chez KoneCranes. Pendant cette réunion, le membre de l’équipe Service ParsePort et l’équipe KoneCranes ont examinés ensemble les fichiers afin de débrouiller toutes questions et tous commentaires concernant la conversion au format ESEF.

 

La passation et l’implémentation du Convertisseur XBRL ParsePort ont eu lieu au bureau KoneCranes en Finlande, où notre membre de l’équipe Service a organisé un atelier pour enseigner à l’équipe KoneCrane comment utiliser la solution, comment tagger et rétagger les fichiers, si jamais ils veulent le faire, et enfin pour la faire comprendre le fonctionnement général de la solution.

 

Le processus d’implémentation tel qu’affiché dans le cas de KoneCranes n’est pas unique. Voilà comment nous implémentons la plupart de nos clients. Nous visons de rendre XBRL simple et il en va de même pour le processus d’implémentation.

Ce que KoneCranes a pensé du processus d’implémentation

Comme nous l’avons déjà mentionné, KoneCranes a initialement examiné sept fournisseurs différents et lorsqu’on lui demande pourquoi ils ont finalement choisi ParsePort, la réponse de Jukka Pellikka est plutôt claire. « Nous avons été intéressés par l’idée que le tagging serait géré automatiquement si les postes étaient clairs et correspondaient au glossaire. » Il continue en affirmant que « Pendant le processus de sélection nous nous sommes rendu compte du fait que ParsePort était le seul fournisseur qui pouvait nous fournir un fichier ESEF qui réssemblait exactement à la conception de la revue financière que nous avons publiée. »

 

Monsieur Pellikka ajoute que beaucoup d’autres fournisseurs avaient une vaste portée de fonctionnalités au sein de leur logiciel, destinée au gestion du process de la préparation des états  et des divulgations financiers – une portée trop étendue et alors inutile dans leur cas.

 

« De plus, ParsePort était l’un des seuls fournisseurs qui pouvait effectivement démontrer un système qui fonctionne. Etant donné que nombreux des systèmes des autres fournisseurs étaient toujours en cours de développement, nous n’avons pu vérifier intégralement leurs fonctionnalités. »

 

Quand on lui a demandé s’il attend un besoin de formation ou d’assistance supplémentaires en appliquant la solution à l’avenir, Monsieur Pellikka nous apporte une réponse rapide, « Par rapport à l’usage courant, il me semble très improbable que nous auront besoin de beaucoup d’aide jusqu’au moment où le tagging de block des divulgations devient obligatoire.

Prêt aux reporting ESEF aujourd’hui et pour toujours

La beauté de notre processus d’implémentation se trouve dans le fait qu’après les quatres étapes initiales, KoneCranes sera capable de tout gérer dans les années suivantes simplément par l’emploi de notre portail. Nous, chez ParsePort, sommes ainsi sérieux lorsque nous disons que nous voulons rendre le format XBRL simple.